Traitement des boues

Le traitement des boues en station d’épuration

Le traitement des boues en station d’épuration permet de réduire le volume des boues afin de limiter les quantités à stocker et de les stabiliser dans le but d’améliorer leurs caractéristiques.

 

La déshydratation par centrifugation

 

La déshydratation est l’étape qui permet de diminuer la teneur en eau des boues et d’atteindre une siccité allant de 15 à 40 % selon la technique de déshydratation utilisée, mais également la nature des boues ainsi que la filière de traitement des eaux.

La centrifugation consiste à séparer, par la force centrifuge, l’eau, des boues. En sortie, les boues atteignent un niveau allant de 18 à 25 % de siccité en fonction de la génération des équipements utilisés. Cette technique est destinée aussi bien aux stations d’épuration de 10 000 EH qu’à des plus petites stations. Cette méthode s’est imposée sur le marché de la déshydratation, car il y a de nombreux atouts :

  • Déshydratation dans une enceinte close, réduisant les nuisances,
  • Installation compacte et mobile,
  • Travail possible sans surveillance si la boue est constante,
  • Augmentation significative de la siccité,
  • Adaptation à tous types de boues.

Terréo à l’aide de son unité mobile propose aux industriels et aux collectivités, un panel de solutions pour valoriser et traiter les déchets organiques.

 

L’hygiénisation afin de sécuriser les épandages

 

Plus de 70 % des boues issues des stations de traitement des eaux usées sont utilisées en agriculture, dans le but  d’apporter aux sols de la matière organique et des éléments fertilisants. Néanmoins, lors de la pandémie du Covid-19, des particules virales ont été détectées dans les boues. Les ministères en charge de l’Agriculture et de la Transition écologique et solidaire, ont décidé d’expertiser les risques éventuels liés à l’épandage de boues de stations de traitement des eaux usées urbaines durant l’épidémie de Covid-19.

Malgré un risque de contamination faible, étant donné l’efficacité des traitements hygiénisants (compostage, séchage thermique, chaulage), il est tout de même recommandé de renforcer les contrôles visant à vérifier la bonne mise en œuvre des procédés de traitement, et le respect des mesures de protection qui doivent être adoptées usuellement par les travailleurs des stations de traitement des eaux usées et les professionnels réalisant l’épandage. Par ailleurs, les boues produites pendant le Covid-19 et n’ayant pas subi de traitement, n’ont pas pu être épandues sans hygiénisation préalable.

Pour l’hygiénisation, Terréo utilise la méthode du chaulage. De ce fait, nous mélangeons les boues avec de la chaux-vive. Ce procédé vise à augmenter la siccité des boues, bloquer le processus de fermentation et pour finir, obtenir un pH supérieur à 12. Cette méthode nous permet d’éliminer les éléments pathogènes, ce qui contribue à sécuriser l’épandage agricole.

Les actualités chez Terréo

Nos solutions pour l’assainissement semi-collectif

Nos solutions pour l’assainissement semi-collectif

L'assainissement semi-collectif Vous n'êtes pas raccordés au réseau public et vous devez traiter les eaux usées d'un grand nombre d'habitants ? L'assainissement semi-collectif est fait pour vous ! Cette solution pourra traiter les effluents de votre hôtel, de votre...

lire plus