Microstation d’épuration à culture fixée TRICEL

Pourquoi choisir cette technologie ?

Tout d’abord les microstations à “cultures fixées” reposent sur une épuration par oxygénation constante des effluents et donc des bactéries.

Le compartiment d’aération est donc à l’instar des microstations à “culture libre (appelées boues activées ou système BSR), pourvu d’un support bactérien. (image de la ruche d’abeille, voir photos ci dessous support en forme de nid d’abeille. (Pour en savoir plus sur les technologies existantes en microstation cliquez-ici).

L’objectif de la culture fixée: un maximum de bactéries pour un meilleur rendement épuratoire, des fréquences de vidanges espacées.

Notamment par rapport aux systèmes à culture libre appelées également BSR.

Sur une culture fixée, l’hyper prolifération des bactéries permet d’atteindre un rendement épuratoire très élevé environs 96%

Effectivement, sur une TRICEL FR6 EH 4000 litres, nous constatons une fréquence de vidange de 4 ans en moyenne pour 4 personnes.  

 

Les bactéries issues du traitement se retrouvent en partie dans le compartiment de clarification, plutôt que de les renvoyer vers le milieu naturel, celles-ci sont réutilisées et renvoyées vers la décantation primaire. La fosse toutes eaux de la microstation TRICEL à culture fixée est donc alimentée en permanence.

Les avantages de la culture fixée par rapport aux cultures libres et boues activées

  • La culture fixée permet une stabilité épuratoire en cas de charges hydrauliques ( liés à un surplus d’occupation, ou inversement baisse d’apport). La fréquence réelle de vidange est plus espacée que sur les systèmes à culture libres ou fosses toutes eaux “inertes” car elles sont très peu chargées en bactéries.

  • Aucune programmation à faire: la station est configurée à l’usine. 

  • Chargée en bactéries, la station n’est pas à programmer en cas d’affluence ou même d’absences prolongées. Du fait qu’elle soit chargée en bactéries la station s’auto gérera pour traiter les eaux usées.

  • Culture fixée avec un support bactérien auto-nettoyant.

  • Sur une culture fixée, le support bactérien doit être maintenu propre, Tricel a donc opté pour un support bactérien auto-nettoyant appelé haut indice de vide, l’oxygénation sur une culture fixée est constante.

  • L’avantage d’avoir une consommation constante est que cela permet d’avoir un compresseur d’une puissance minimale (60 watts pour une FR6 EH, 44 watts en puissance mesurée).

  • Il n’y a donc pas d’arrêts et redemarrages du compresseur (12 fois/24H comme pour toutes les culture libre ou BSR), la durée de vie du compresseur en est donc grandement rallongée (10/12 ans en moyenne).

Devis 100% Gratuit

Sans engagement

____________________________

Pôle technique et commercial: 

Zi en Jacca, 22 quater chemin de l’échut, 31770, Colomiers

 

 

Siège social: 

La Poumarède, 32140 Arrouède