Filtre planté BlueSET

Filtre planté pour l’épuration des eaux usées

Pour le résidentiel et le collectif en structures en bois ou en gabions

 

La phytoépuration est une nouvelle technique pour le traitement de vos eaux domestiques en Assainissement Non-Collectif (ANC). Optez pour la solution innovante du filtre planté.

Le traitement des eaux par les plantes

 

Comme vous devez le savoir, nos eaux usées polluent trop souvent la nature sans que l’on ne s’en rende compte. Un grave problème dans les zones rurales en l’absence de tout-à-l’égout. Cette nouvelle technique, la phytoépuration, utilise le pouvoir dépolluant de certaines plantes.

Le filtre planté est une solution naturelle de traitement des eaux usées. En effet, le système conçu sur mesure par nos soins, reproduit l’écosystème de filtration par les plantes.

Comment cela fonctionne ? La phytoépuration fait appel aux bactéries présentes dans les systèmes racinaires des plantes pour épurer l’eau. Elle se compose d’un premier filtre planté à écoulement vertical suivi d’un second filtre planté à écoulement horizontal.

Les avantages du filtre planté

Les avantages du filtre planté

 

Innovante et performante, la phytoépuration se base sur l’épuration par des plantes locales et sélectionnées. Nouvelle génération, cette technique est aujourd’hui scientifiquement reconnue. Elle se fonde sur la capacité des écosystèmes aquatiques naturels à épurer l’eau, grâce aux interactions bio-géochimiques entre les plantes, le substrat et les microorganismes.

En plus d’être esthétique, ce dispositif est économique, car il est le seul à fonctionner sans fosse toutes eaux. Hormis une taille rapide annuellement en automne ou début de printemps, la phytoépuration ne nécessite ni vidange, ni entretien particulier.

Les différentes combinaisons filtre planté

Différentes combinaisons possibles

Nous proposons différents formats pour la structure de nos filtres, en parements gabions ou parements bois suivant votre budget et la configuration de votre parcelle. Vous trouverez ci-dessous différentes photos de réalisations en filtre planté réalisés par nos soins sur différentes structures, au moment des plantations et avec photos de l’évolution des plantes 1 an après. Une combinaison gabion/bois est aussi possible.

Il est fortement recommandé de recourir à un poste eaux chargées en amont du premier bassin vertical de votre filtre planté. Le poste de relevage en amont de la filière broie les boues issues des eaux vannes, et évite ainsi un entretien régulier du massif. Nos équipes techniques ne manqueront pas de vous apporter les explications détaillées à ce sujet.

Découvrez l’avis d’une utilisatrice responsable d’un service de l’eau

Pour en savoir plus, téléchargez notre plaquette

Vous souhaitez en savoir plus sur l’assainissement par les plantes ? Terréo met à votre disposition sa plaquette au format PDF à télécharger !

Veuillez cliquer sur l’image pour y accéder.

Téléchargez nos plaquettes en PDF

FAQ

Qu'est-ce qu'une filière agréée ?

Une « filière agréée phytoépuration » fait référence à un système de traitement des eaux usées domestiques ou des eaux pluviales par le biais de la phytoépuration qui a été officiellement approuvé, certifié ou agréé par les autorités compétentes.

En effet, lorsqu’une filière de phytoépuration est agréée, cela signifie que les systèmes de traitement mis en place répondent à des normes de qualité et de performance spécifiques établies par les réglementations. Les autorités compétentes effectuent généralement des évaluations approfondies pour s’assurer que les systèmes agréés fonctionnent de manière efficace et respectent les critères environnementaux et sanitaires.

Pour conclure, les avantages de l’agrément d’une filière de phytoépuration sont nombreux. Cela peut inclure la garantie que les eaux usées traitées atteignent des normes de qualité appropriées avant d’être rejetées dans l’environnement, la préservation des ressources en eau et la réduction de la pollution de l’eau.

Qu'est-ce qu'un EH et comment dimensionner un dispositif ANC ?

Un EH, abréviation d’Équivalent Habitant, est une unité de mesure utilisée pour estimer la charge de pollution générée en termes de production d’eaux usées. Il permet de dimensionner correctement les dispositifs en tenant compte du nombre d’habitants ou d’utilisateurs d’un bâtiment donné.

Cependant, le dimensionnement peut être complexe et dépend des spécificités de chaque situation. Il est donc recommandé de consulter les experts ou les autorités compétentes pour obtenir des conseils spécifiques à votre région.

Quelle est la surface nécessaire à l'installation d'une phytostation ?

La surface nécessaire à l’installation d’une phytostation peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment le nombre d’utilisateurs, le débit des eaux usées, le type de végétation utilisée, les caractéristiques du sol et les exigences réglementaires. En général, plus la capacité de traitement requise est élevée, plus la surface nécessaire sera grande.

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’avoir un grand terrain pour installer une phytoépuration. À titre d’exemple, une station 6 EH pour le traitement des eaux usées domestiques nécessite: un bac vertical d’environ 10m2 et un bac horizontal de 8m2.

Est-ce que les phytostations sont garanties ?

En effet, les phytoépurations bénéficient de plusieurs garanties, notamment :

  • Tout d’abord, la garantie du bon fonctionnement en termes de rendement épuratoire validé par le CSTB ;
  • Mais encore, une garantie décennale souscrite par votre installateur.
Est-ce que l'efficacité de la phytostation est assurée quelles que soient la saison et les températures ?

La conception appropriée du système et la sélection des plantes peuvent permettre de maintenir une performance relativement constante tout au long de l’année.

Cependant, pour maximiser l’efficacité de votre phytostation, voici quelques mesures à prendre en compte :

  • Isolation en cas de gel : Dans les zones où les températures peuvent chuter en dessous de zéro, envisagez des mesures d’isolation pour protéger les plantes et les substrats du gel.
  • Gestion de l’eau : En cas d’évaporation accrue pendant les saisons chaudes, prévoyez un système d’apport en eau supplémentaire pour maintenir le niveau d’eau optimal dans la phytostation.
  • Surveillance continue : Surveillez régulièrement la performance de la phytostation tout au long de l’année et ajustez les paramètres si nécessaire pour maintenir une efficacité optimale.

Les actualités chez Terréo

Nos équipements de curage et de dragage

Nos équipements de curage et de dragage

Radeau, drague et pelle amphibie : nos équipements   La gestion des sédiments et des boues est cruciale pour maintenir la santé des écosystèmes aquatiques et prévenir les inondations. Chez Terréo, nous sommes fiers de notre gamme d'équipements de curage et de dragage,...

lire plus

Un renseignement ? Un devis ?

Vous avez des questions au sujet de nos activités ? Les équipes de Terréo se tiennent à votre disposition pour vous apporter des conseils. En effet, nous aurons toujours une solution adaptée à vos besoins.