La Lombri-compostation

La Lombri-compostation répond aux exigences environnementales

Premièrement, la lombri-compostation est une unité de traitement et de recyclage des refus des pré-traitements pour un ensemble de stations d’épuration sur un secteur géographique défini. En d’autres termes, les boues issues de stations d’épuration peuvent être traitées et transformées en compost par les lombriciens. De plus, la valeur agronomique du compost issu du lombri-compostage est bien supérieure à un compost traditionnel.

La mise en place de Lombri-compostation permet de :

  • Réduire les quantités de déchets près de la source de production (prévention quantitative) ;
  • Mais également, réduire les coûts de transport et de retraitement des stations d’épuration collectives.
  • Et pour finir, améliorer et pérenniser la valorisation organique des boues (prévention qualitative).

Autres enjeux

Il y a également d’autres enjeux tels que développer une synergie permanente entre acteurs locaux dans le cadre de l’Agenda 21. Cela permet d’assurer la réussite et le rayonnement de ce nouveau procédé de développement durable et d’éco-citoyenneté, en sensibilisant le grand public, mais aussi en faire un modèle exemplaire au niveau des collectivités territoriales.

Le procédé de traitement naturel comprend 4 étapes

Pour tout connaître du traitement naturel de la lombri-compostation, découvrez ci-après le déroulement :

  • Étape 1 : Réception déchets (broyage, mélange),
  • Étape 2 : Biohygiénisation,
  • Étape 3 : Maturation,
  • Étape 4 : Étape de finition (séchage + criblage, exportation).
Les principaux avantages

Les principaux avantages

  • Tout d’abord, c’est une nouvelle technologie écologique. En effet, elle utilise des lombriciens spécifiques et d’énergies renouvelables,
  • Aucun produit chimique n’est à ajouter aux procédés tout en respectant les normes européennes,
  • De plus, le système est automatisé. De ce fait, le coût de maintenance est faible. Il n’y a pas de production de boues d’épuration et pas de stockage de déchets à traiter sur place,
  • Enfin, les déchets solides des prétraitements en entrée de station sont réduits à environ à 80 %, puis recyclé et valorisé de la partie organique après lombri-compostage,
  • D’autre part, la qualité du rejet final est conforme à la norme (eau de baignade, eau d’irrigation),
  • Sans compter qu’il est également possible de réutiliser et de valoriser économiquement l’eau traitée (agriculture, industrie, loisirs, etc),
  • Pour finir, ce procédé est adaptable à tout type de climat, par exemple, sous un hangar de type agricole, mise hors gel et bien ventilé.
Les avantages pour le gestionnaire

Les avantages pour le gestionnaire

  • Tout d’abord, il y a la diminution du coût de maintenance. En effet, il n’y a pas de boues d’épuration à traiter ou à envoyer à l’épandage agricole, aucuns frais de transport des boues vers les incinérateurs ou les décharges contrôlées, aucun produit chimique n’est à ajouter aux traitements de l’eau.
  • Mais encore, cette technique permet une diminution de la facture électrique. Les principaux équipements fonctionnent par cycles journaliers (temps de marche/temps de repos). Vous avez la possibilité d’intégrer aux bâtis de panneaux solaires (surface importante de toit disponible).
  • Autre avantage, la diminution de la facture d’eau potable. L’eau épurée est réutilisée pour certains usages : eau quotidienne nécessaire pour l’irrigation des espaces verts, lavage de voiries, etc.
  • Pour finir, l’impact environnemental. Cela produit moins de pollution à moyen et long terme.

FAQ

 

Quels sont les avantages de la lombrifiltration ?

La lombrifiltration présente de nombreux avantages :

  • La lombrifiltration est une méthode respectueuse de l’environnement qui ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques agressifs. Elle s’appuie sur des processus biologiques.
  • Lorsque le système est mis en place, les coûts d’exploitation sont moins onéreux. En effet, les vers de terre sont des travailleurs acharnés qui se reproduisent rapidement. Ce qui signifie que le besoin de main d’oeuvre et de ressources externes, sont limitées.
  • Contrairement à certains processus de traitement traditionnels qui nécessitent de l’énergie pour la circulation de l’eau ou la ventilation, la lombrifiltration fonctionne de manière passive, réduisant ainsi la consommation d’énergie.
  • La lombrifiltration permet de réduire la production de boues résiduelles par rapport à certaines méthodes traditionnelles. Les vers de terre décomposent les matières organiques, laissant derrière eux des résidus solides moins importants.

Comment entretenir un système de lombrifiltration ?

L’entretien d’un système de lombrifiltration est essentiel pour assurer son bon fonctionnement et maintenir la qualité de traitement de l’eau. Cependant, il peut varier en fonction de sa taille, de sa conception et de l’environnement local, il est donc important d’adapter ces conseils en fonction de votre situation spécifique. 

Voici quelques conseils :

  • Il est important de vérifier périodiquement l’état du système de lombrifiltration. Cela peut inclure l’inspection visuelle des bacs ou des lits où les vers de terre travaillent, ainsi que la surveillance des paramètres de qualité de l’eau en amont et en aval du système.
  • Évitez de mettre des produits chimiques toxiques, des médicaments, ou des matières nocives dans le système de lombrifiltration, car cela peut nuire aux vers et compromettre la qualité du traitement.
  • Surveillez la population de vers de terre dans le système. Si elle devient trop importante par rapport à la capacité du système, envisagez de transférer certains vers dans un autre environnement ou de les donner à d’autres personnes intéressées par la lombrifiltration.

Peut-on utiliser les eaux traitées par lombrifiltration à des fins d'irrigation ou d'autres usages ?

Oui, les eaux traitées par lombrifiltration peuvent généralement être utilisées à des fins d’irrigation ou d’autres usages non potables, à condition que le système de lombrifiltration ait été conçu et exploité de manière à garantir la qualité de l’eau traitée répond aux normes appropriées pour l’utilisation prévue. 

Les actualités chez Terréo

Vidange des fosses septiques : qui est responsable ?

Vidange des fosses septiques : qui est responsable ?

À qui la responsabilité pour la vidange des fosses septiques La vidange des fosses septiques est une opération essentielle pour garantir le bon fonctionnement des systèmes d'assainissement non collectif. En matière de responsabilité, il est crucial de déterminer qui,...

lire plus
Avis Google

Un renseignement ? Un devis ?

Vous avez des questions au sujet de nos activités ? Les équipes de Terréo se tiennent à votre disposition pour vous apporter des conseils. En effet, nous aurons toujours une solution adaptée à vos besoins.