L’importance des plantes dans la phytoépuration

Les plantes assainissantes grâce à la phytoépuration BlueSET

Contrairement aux solutions utilisant des roseaux, et dont l’utilité se limite à une agitation mécanique du substrat, les plantes sélectionnées par BlueSET en phytoépuration sont adaptées à différents contextes géo-climatiques. Elles assurent des performances épuratoires et d’oxygénation optimales.

Le choix des espèces se fait en fonction :

  • Tout d’abord de leur pouvoir épuratoire,
  • De la sensibilité aux pollutions,
  • De la structure racinaire,
  • Ainsi, que des espèces locales en faveur de la biodiversité.

Nos solutions combinent en moyenne une vingtaine d’espèces de plantes différentes. Par exemple, pour un modèle de phytostations BlueSET en 3 équivalents habitants sera composée d’un total de 54 plantes repartis sur les 2 bassins, tandis qu’un modèle en 18 équivalents habitants accueillera un total de 324 plantes !

Les différentes plantes utilisées

Comme expliqué, les plantes sont importantes dans la phytoépuration. Parmis elles vous trouverez des phragmites, typha, iris des marais, salicaires, juncus, phalaris, menthe aquatiques, etc.

Les actualités chez Terréo

Assainissement non collectif ou tout-à-l’égout ?

Assainissement non collectif ou tout-à-l’égout ?

Comparatif entre le tout-à-l'égout et un système d'assainissement non collectifVous êtes désormais propriétaire et vous êtes maintenant l'heureux propriétaire d'une ancienne bâtisse nécessitant de nombreux travaux. Vous vous posez de nombreuses questions sur...

lire plus
Avis Google