Les lingettes un réel fléau pour les stations d’épuration

Lingettes et stations d’épuration

Les lingettes sont des produits modernes et leur utilisation est devenue un automatisme depuis le Covid-19, pour un grand nombre de consommateurs. Qu’importent leurs caractéristiques : sèches, imprégnées, ou leurs usages : cosmétiques, hygiéniques ou ménagers, leurs utilisations engendrent des dysfonctionnements dans les réseaux d’assainissement depuis maintenant quelques années.

Certaines lingettes sont présentées comme « biodégradables ». Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il faut les jeter dans les toilettes ! En effet, elles enrayent les machines chargées du filtrage des eaux usées.

Des saturations qui mettent en péril tout le réseau

En quelques mois, les lingettes sont devenues un véritable « fléau » pour les professionnels qui entretiennent nos réseaux d’assainissement.

En s’accumulant dans les canalisations, les lingettes forment des bouchons qui mettent en péril tout le réseau. Cependant, malgré la vigilance de l’ensemble des agents, des lingettes parviennent intactes jusqu’aux stations d’épuration et perturbent les traitements de dépollution des eaux usées où elles peuvent provoquer :

  • Le débordement de stations de pompage ;
  • Ou, dans les cas les plus graves, le débordement de la station d’épuration tout entière. Ce type d’incident se veut rare, mais lourd de conséquences pour les milieux naturels aux alentours.

Les stations d’épuration ne sont pas conçues pour retenir une quantité anormalement élevée de ces surnageants. Ces mêmes stations, traitent essentiellement les eaux usées biologiquement, c’est-à-dire, grâce à des bactéries qui “digèrent” uniquement les matières organiques.

Dès l’arrivée des eaux usées dans la station, les filasses font leur apparition dans les bassins. Les filasses se créent à partir de ce que déversent les gens dans les toilettes, notamment les lingettes. Peu à peu, elles se dilatent, vont s’agglomérer entre elles et s’allient pour faire de longues fibres.

La solution technique mobile de Terréo pour répondre aux problématiques des stations d’épuration

Terréo a élaboré une solution technique mobile afin de transformer ces matières solides perturbatrices en liquide, quelles que soient leur compacité et leur épaisseur et ainsi, permettre à la station de retrouver son rendement optimal. Une solution testée et approuvée par les collectivités !

Pour en savoir plus, vous pouvez nous contacter.

Les actualités chez Terréo

Nos équipements de curage et de dragage

Nos équipements de curage et de dragage

Radeau, drague et pelle amphibie : nos équipements   La gestion des sédiments et des boues est cruciale pour maintenir la santé des écosystèmes aquatiques et prévenir les inondations. Chez Terréo, nous sommes fiers de notre gamme d'équipements de curage et de dragage,...

lire plus