Assainissement non collectif ou tout-à-l'égout ?

Comparatif entre le tout-à-l’égout et un système d’assainissement non collectif

Vous êtes désormais propriétaire et vous êtes maintenant l’heureux propriétaire d’une ancienne bâtisse nécessitant de nombreux travaux. Vous vous posez de nombreuses questions sur l’évacuation des eaux usées ? Terréo à réalisé pour vous un comparatif des systèmes d’assainissement non collectif avec le tout-à-l’égout, ainsi vous pourrez enfin faire un choix !

 

Le coût des systèmes

 

  • Assainissement non-collectif :

Les filières agréées regroupent des dispositifs innovants développés ces dernières années pour épurer les eaux usées. Elles doivent leur nom à l’agrément ministériel que les fabricants doivent obtenir avant de les commercialiser. Cet agrément est délivré après des tests en laboratoire destinés à s’assurer que le dispositif respecte bien les normes en vigueur.

Un système d’assainissement non collectif a un coût. Cependant, de nombreux facteurs font varier le prix, notamment le dimensionnement, la solution choisie en fonction de la qualité de l’équipement, les conditions d’installation.

    • Le dimensionnement

Le dimensionnement est la taille de l’installation s’exprime en EH, pour « équivalent-habitant ». On compte 1 PP (Pièce Principale) = 1 EH. Une pièce principale est une pièce de séjour ou de sommeil de minimum 7 m², avec une hauteur sous plafond de 2 mètres 50, et disposant d’une ouverture sur l’extérieur permettant de laisser passer la lumière (fenêtre, vélux). On y compte donc les chambres, le séjour, les salles de jeu, mais pas la buanderie ou le garage !

    • La solution choisie

Le type de filière choisie, mais aussi la gamme de qualité de l’équipement vont jouer un rôle prépondérant dans le prix final de l’installation.

    • Les conditions d’installation

Les conditions d’installation représentent une grande partie du prix final. En effet, si vous devez effectuer d’importants travaux de terrassement, les coûts vont augmenter. Ces conditions d’installation vont également déterminer les équipements annexes à utiliser, tels que, une pompe de relevage, un bac à graisses, etc.

  • Le tout-à-l’égout :

Le raccordement au tout-à-l’égout a également un coût puisqu’il est calculé selon plusieurs montants clés comme : la longueur des tranchées réalisées entre le logement du propriétaire et le réseau d’assainissement public ainsi que la longueur des canalisations. Les coûts sont compris entre 100 et 400 €/mL. Il est tout de même important de savoir que les prix varient en fonction de la commune dans laquelle vous allez résider.

Il y a également une taxe de raccordement à payer connue sous le nom de redevance d’assainissement. Elle se fait sous deux formes : la taxe fixe et celle à part variable.

La part de taxe fixe est calculée selon l’ampleur des travaux réalisés. Ce coût est généralement compris entre 500 et 1 000 €. S’ajoute à cela, la part variable de la taxe. Celle-ci est calculée sur la base de la consommation d’eau et représente environ 35 % du montant de la facture de consommation. Cette taxe doit se payer lors du règlement de la facture d’eau. Tandis que la part fixe est à payer au 1er jour des travaux.

Que vous ayez un système d’assainissement collectif ou non collectif, une fois le chantier réalisé, il faudra le soumettre à une visite de contrôle du SPANC afin d’attester la conformité des travaux. Prévoyez un coût compris entre 80 et 160 €. À savoir que les coûts peuvent varier en fonction de la région, des contraintes liées au sol ainsi qu’à l’ampleur des aménagements.

 

Les aides et subventions

 

  • Assainissement non-collectif :

Il existe de nombreuses aides et subventions qui sont à la disposition des utilisateurs. Néanmoins, veillez à faire attention, ces aides sont soumises à condition.

Pour en savoir plus, nous avons fait un article dédié aux aides pour l’assainissement non collectif qui pourra vous aider.

  • Le tout-à-l’égout :

Certaines communes proposent une aide sous certaines conditions. N’hésitez pas à contacter votre commune pour vous informer.

 

Les coûts d’entretien

 

  • Assainissement non-collectif :

L’entretien de l’assainissement non collectif n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. Le SPANC effectue un contrôle sur les installations. Les installations qui ne sont pas en état doivent être remises aux normes, ce qui engendre des coûts. Terréo propose des visites annuelles d’entretien afin de veiller au bon fonctionnement de votre système à partir de 162 €/an pour un dispositif Tricel.

Il faut également ne pas oublier le coût d’une vidange lorsque la hauteur des boues est comprise entre 30 et 40 cm. Si vous avez souscrit au contrat d’entretien, notre technicien vous enverra un rapport pour vous en informer. Prévoyez un budget entre 180 et 300 €, selon les professionnels sollicités, la taille du système et son emplacement.

  • Le tout-à-l’égout :

Il est important de faire attention à vos canalisations afin d’éviter de boucher votre évier et vos canalisations. Il faut également payer une redevance assainissement afin de couvrir les montants dépensés par la municipalité pour la station d’épuration. La municipalité vous communiquera le montant, mais le prix se situe généralement entre 500 et 1000 €/an.

 

Les avantages et inconvénients

 

  • Assainissement non-collectif :

    • Avantages :
      • Écologique,
      • Compacte,
      • Facile d’installation,
      • Performante,
      • Un large choix de dimensionnement,
      • Aides financières,
      • Solution adaptée,
      • Esthétique.
    • Inconvénients :
      • Une alimentation électrique est nécessaire continuellement,
      • Installation peu recommandée pour les habitations secondaires (pour les microstations),
      • La taille compacte produit rapidement des boues. Les vidanges doivent donc être plus fréquentes.
      • Investissement au départ.
  •  
  • Le tout-à-l’égout :

    • Avantages :
      • Évacuation des eaux usées par voie souterraine,
      • Entretien régulier par la municipalité.
    • Inconvénients :
      • Consommation d’eau plus chère,
      • Taxe qui veille à la participation aux charges d’entretien et d’investissement du réseau public.

 

Si vous souhaitez un devis pour l’assainissement non collectif, nos équipes se tiennent disponibles pour répondre à vos demandes. Vous pouvez nous contacter ici ou par téléphone au 05 62 700 800.

Les actualités chez Terréo

La vidange de fosses par déshydratation

La vidange de fosses par déshydratation

La vidange par déshydratation La vidange par déshydratation est une méthode de traitement des boues d'épuration. Elle consiste à éliminer l'eau contenue dans les boues pour réduire leur volume. Ce procédé est essentiel pour la gestion efficace des déchets.   Pourquoi...

lire plus